Masque lavable artisanal





Un masque lavable ? ... et pourquoi pas… ?                              Mise à jour Mai 2020

Le secteur du masque lavable est en pleine évolution!

 

Devant vos besoins, devant nos besoins, devant votre insistance, je me suis décidée à confectionner des masques lavables. De manière temporaire, jusqu'à ce que les groupes industriels soient en mesure d'étendre leur marché, en proposant des masques homologués en quantité suffisante pour la population!

 

L’AFNOR (Association Française de NORmalisation) a mis en ligne un guide d’exigences pour la fabrication d'un "masque barrière". Une partie de ce guide s'adresse aux Artisans.

 

(Ici: voir les recommandations d'AFNOR aux artisans)

 

(Ici: possibilité de télécharger le document AFNOR Spec S76 001 dans sa totalité)

 

(Ici: recommandations du Gouvernement pour fabriquer nos masques)

 

Pour plus de renseignements, contactez IDEJO sur "contact@idejo.fr"

C'est sur les recommandations d'AFNOR à la visée des Artisans que je me base pour confectionner mes masques lavables. Ces masques sont artisanaux et n'ont pas été testés en laboratoire certifié, ils ne sont donc pas homologués. Mais ils ont la particularité de suivre au mieux les exigences d'AFNOR.

 

Mais attention: tout ce qui est valable aujourd'hui ne le sera peut-être plus demain, alors soyons vigilants sur les changements à venir!

 

 

Comment le masque lavable artisanal IDEJO a-t-il été testé?

Son côté "hermétique" et respirable

 

Tout d'abord, le masque doit recouvrir le nez et la bouche du porteur, en étant hermétique. L'air ne doit pas pouvoir s'échapper par le pourtour du masque. Pour cela, je me sers du patron du "masque à plis" du guide AFNOR. Effectivement, ce modèle épouse bien la forme du visage!

 

Comme lanières, je couds 2 longs élastiques qui passent derrière la tête: pratiques et confortables.

 

Je munis le masque d'une "gouttière" qui peut accueillir une barrette métallique "pince-nez". Il n'est pas obligatoire de la mettre, mais, quand on en a la possibilité, le confort en est accru.

 

Le masque doit aussi être respirable! C'est à dire que l'on doit pouvoir respirer au travers, sans être essoufflé.

 

Mon masque est testé en ce sens.

Son côté résistant

 

Les coutures du masque doivent être résistantes, les élastiques doivent y être fixés solidement.

 

Le masque doit résister aux lavages à 60°C, cycle lave linge 30mn minimum (recommandations d'AFNOR

 

Selon les tests effectués à l'atelier, le masque lavable IDEJO peut résister à 20 lavages sans perdre son efficacité

Son efficacité

 

Si, pour un industriel, il est simple de faire tester ses masques et en définir ainsi le degré de filtration pour lequel il est efficace, il n'en est pas de même pour l'Artisan.

 

Concernant ce point, je me réfère au "test à la flamme", information qui a été médiatisée pour vérifier de manière artisanale l'efficacité d'un masque. Il s'agit de ne pas pouvoir éteindre la flamme d'une bougie en soufflant au travers du masque. J'ai donc testé de cette manière tous les tissus que j'utilise pour la confection de mes masques lavables.

 





ENTRETIEN DU MASQUE (document AFNOR)